Attention: article non censuré !! San Francisco est une des mégapoles les plus connues et visitées d’Amérique. C’est une ville où souffle, depuis des décennies, un vent de liberté comme on n’en trouve nulle part ailleurs. Parmi ces libertés qui font de San Francisco une ville presque unique au monde, la nudité autorisée en plein centre est celle qui fait le plus parler d’elle.

Durant la première moitié du vingtième siècle, cette métropole de l’Ouest Américain n’était dotée d’aucune loi interdisant le naturisme en ville. Normal, car très peu de gens étaient adeptes de cette pratique. Mais à partir du début des années 60, une émancipation des droits commence à éclore avec l’arrivée du mouvement hippie dont San Francisco deviendra un vrai bastion.

Les jeunes déclenchent une nouvelle tendance, bientôt rejoint par tout un tas de gens venus d’horizons et de cultures différentes : vivre nu et s’approprier la ville comme lieu où pratiquer cette nouvelle forme de pensée. Les rues de la ville, les parcs publics, les plages, sont envahies de nudistes se baladant avec uniquement une paire de chaussures au pied

C’est également une époque où les pratiques sexuelles deviennent courantes dans les parcs urbains. Alors le naturisme en ville n’est donc pas un mythe à San Francisco. Mais est-ce pour autant une réalité en 2019 ?

Oui et non, en fait. Depuis 2012, un décret est venu interdire aux personnes de plus de cinq ans de montrer en public leurs organes génitaux sous peine d’une amende de 100 euros voire 500 en cas de récidive. Les défenseurs du droit de se promener nu ont tout fait pour bloquer le texte mais il est quand même passé avec six voix contre cinq. De justesse donc.

Pour provoquer, certains hommes n’hésitent pas à être nu en couvrant seulement leur sexe avec une chaussette. Cependant, certaines dérogations ont été accordées aux irréductibles. En effet, lors de la Gay Pride ou de la célèbre course Bay to Breakers, le port de vêtements n’est pas obligatoire, peu importe le lieu. Une maigre consolation pour les amoureux du nudisme en ville. Pour se consoler, il leur reste également les quelques plages, où la pratique du naturisme peut se faire en toute légalité.

chamallow

Note : 5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s